( ceci est une de mes lectures dans le cadre
du challenge ABC 2008 : clic clic )

Je viens d'abandonner Trois jours chez ma mère,

P6100001

de F. Weyergans

images

Présentation de l'éditeur
"Le héros de ce roman, un homme désemparé, décide, le jour de ses cinquante ans, d'annuler tous ces rendez-vous afin d'essayer de savoir où il en est.
Il voudrait changer de vie, de métier, de femme, de ville, et même d'époque !
"Je refuse, se dit-il, le côté vomitoire de celui qui se penche sur son passé, je veux m'élancer vers le futur".
Cependant, il ne peut s' abolir ce passé dont il voudrait se délivrer.
Il se souvient d'un voyage de deux mois, en Italie et en Grèce, avec sa femme.
Ce voyage a failli les séparer, mais le souvenir qu'il en garde le rend amoureux d'elle.
Et pourtant, affirme-t-il, "j'aurais passé ma vie à souhaiter vivre avec d'autres femmes qu'elle".

images_1

J'avais vu l'auteur dans plusieurs émissions tv quand il avait reçu un prix ( je ne sais plus lequel ) pour ce bouquin, ça m'avait donné envie de jeter un oeil à son livre à l'époque, j'ai profité du Challenge ABC pour entrer dans son univers.

Bon ... j'avoue que j'aurais pu m'acharner davantage et pousser plus loin la lecture ( ça m'est déjà arrivé avec certains romans, une fois les premiers chapitres un peu laborieux passés ensuite on rentre davantage dans l'histoire ... ) mais là ... j'ai eu la flemme et peu de curiosité...

Les romans où toutes les trois lignes l'auteur tient à placer des références historiques, étymologiques, culturelles ou autres,
( cf photo ci-dessous pour exemple )
P6100002
ça me saoule vite
( j'avais eu ce même genre d'impression avec Verre Cassé , d' A. Mabanckou )( là encore un livre encensé par la critique ) ( à croire que je suis une vraie débile lorsque je lis et que j'ai des goûts bizarres... )

En plus j'avoue qu'en lisant l'histoire de ce gars ( enfin le début de l'histoire du moins... ) je me disais "En fait , j'en ai rien à faire de sa vie à ce mec... M'en fous de sa mère, de sa famille et de ses états d'âmes..."

Bref donc je dirais que j'ai fait une erreur de "casting" en choisissant ce bouquin. Je conçois tout à fait qu'il plaise à de nombreuses personnes ( vus les prix multiples reçus par cet auteur ... ) mais pour ma part ce n'est pas le genre d'histoire qui me branche je pense...
Je le ré-ouvrirai quand je serai devenue un homme de soixante ans ( !! ) peut-être que ça me captivera davantage, voilà on va dire ça ...

( quelques avis de lecteurs: clic clic )