( ceci est une de mes lectures dans le cadre
du challenge ABC 2008 : clic clic )

Je me suis glissé quelques mini bouquins dans mon challenge, histoire de faire des petites coupures entre les plus grosses lectures .

"Zadig ou la destinée" , de Voltaire en faisait partie :-)

P7270003

Présentation de l'éditeur:
" Trahi par Sémire et Azora, déçu par l'amour, Zadig trouve refuge dans la nature.
Remarqué par le roi d'Egypte Moabdar, il retourne dans le tourbillon du monde et devient Premier ministre.
Séduit par la reine Astarté et menacé par la jalousie du roi, il fuit bientôt Babylone.
C'est l'occasion pour lui d'un retour sur soi et d'une réflexion sur les caprices de la fatalité.
Au hasard des aventures qu'il croise sur son chemin en compagnie d'un ermite, Zadig devient l'incarnation de la Providence, dont les voies restent par ailleurs impénétrables.
L'ange Jesrad lui révélera une partie des mystères de la Destinée.
Si l'homme est sans cesse tiraillé entre liberté et déterminisme, il semble bien devoir les concilier, et c'est là sans doute la seule vérité qui nous soit accessible."

images

Je me souvenais d'avoir lu Candide au lycée ( avec l'analyse que nous aidait à en faire notre prof ) et j'en gardais un bon souvenir, enfin disons que j'avais trouvé ça intéressant et même marrant.

C'est donc avec curiosité et intérêt que j'avais choisi Zadig pour mon challenge...
Eh bien: je me suis parfois un poil ennuyée !

Oui : toutes les deux lignes le petit côté "j'apprends le sens de la vie pleine de sagesse aux côtés de Zadig"... pfff... aïe, j'ai parfois davantage eu l'impression de lire de la morale que de la philo...
Du coup ça me donne moyennement envie de rejeter un oeil dans Candide, je ne voudrais pas gâcher le bon souvenir que j'en ai...

Cela dit je suis contente d'avoir lu ce petit conte, et puis il est très bref alors bon... c'est jouable hein...

P7270002

Je me suis davantage amusée en lisant la nouvelle qui suivait: Micromégas

Présentation par Wikipedia
"Micromégas est un conte philosophique de Voltaire paru en 1752, considéré (rétrospectivement) comme une des premières œuvres de science-fiction.
Le conte décrit la visite de la Terre par un être venu d'une planète de l'étoile Sirius, nommé Micromégas, et de son compagnon le secrétaire de l'Académie de Saturne. Il souligne la notion philosophique de relativité et contient une critique de la religion."

micromegas
( Micromegas débarquant sur Terre soulève , étonné, un vaisseau dans lequel voyagent des terriens ... )

J'ai trouvé ça super original, pour l'époque , de lire une histoire située dans l'espace.
Et puis ... c'est drôle !
Et sacrément moderne.
Rock n' roll sur ce coup là Voltaire !

P7270005