( ceci est une de mes lectures dans le cadre
du challenge ABC 2008 : clic clic )

Je viens de passer quelques temps avec
Thomas le Rimeur, d'Ellen Kushner

PC010001

Présentation de l'éditeur
"Pour s'être risqué au baiser offert, Thomas le fameux Rimeur se retrouva prisonnier de la Reine des Elfes.
Grand vivant s'il en fut, et joyeux compagnon, Thomas vécut près d'elle sept années, dans les voluptueux plaisirs du royaume de Faërie, avant de retourner dans son monde premier, celui du labeur, de la peine, et de la fuite du temps.
Hanté, tourmenté par les souvenirs des splendeurs perdues, il lui fallut, malgré tout, retrouver la femme qu'il aimait, reconstruire sa harpe.
Et vivre avec les cadeaux ambigus de la Reine des Elfes, le don de prophétie et la malédiction de la parole vraie.
Salué dès sa parution comme un chef-d'œuvre, mêlant action, poésie et mystère, Thomas le Rimeur a été couronné par le World Fantasy Award et le Mythopoetic Award".

1goldenphoto2_2

Mon avis

... ça m'embête de le dire car j'ai lu tant de belles critiques ( ex: clic clic ou clic clic ) de ce livre que je n'ose troubler l'onde...
mais : autant j'ai adoré ( vraiment ) la première partie ( "Gavin" ) autant j'ai été un peu moins enthousiaste dans les chapitres suivants.

La seconde partie évoquant le passage au pays des elfes était magique certes, mais trop confuse pour mon petit cerveau ( les passages où sont évoqués les relations de pouvoir , l'énigme de la colombe etc : j'étais complètement larguée , à croire que je manque totalement de subtilité pour comprendre ce genre de choses... argh j'ai honte d'être si terre à terre... ah! ) et du coup j'y ai trouvé des longueurs et j'ai bien senti passer les 7 années... contrairement à Thomas....

Les deux dernières parties m'ont paru moins laborieuses à lire que la précédente, mais ... allez hop j'ose le dire : Thomas m'a énervée ! ah! le comble !! Jusqu'à me faire enrager même dans les derniers passages en voyant ses réactions
( ce qui me fait penser qu'en amour décidément ... je dois être une jalouse pathologique , ah!, je m'en doutais mais bon.... Je ne suis pas une "Elspeth" , compréhensive et généreuse, ah! jamais je n'aurais su me contenter du "partage" qu'elle a toléré ... )

La faiblesse et la soumission passionnée de Thomas face à la reine des Elfes ( bon ok, c'est pas n'importe qui, c'est une elfe, et la reine en plus, certes, certes, mais bon... mince, rah , scrogneugneu , il aimait l'autre avant quoi, oweuh hein, et c'était bôôôôôô cet amour là, pétard que les hommes sont faibles : il suffit qu'une nana diablement belle intelligente et fascinante pointe son nez pour qu'ils oublient toutes les autres !!! c'est fou ça (ah! ) non ?! vous croyez vous , que je laisserais tout tomber pour partir avec le roi des elfes, beau comme un dieu et charmant comme tout ? hein ?! je vous le demande ?! :-) m'ont fait pester plus d'une fois , à croire qu'en plus d'être une jalouse maladive j'aime les macho. Purée c'est terrible. Je suis une vraie mégère , ah!

Bon blague à part allez hop, disons que ce qui est positif c'est que c'est rare mais : ce bouquin m'a fait réagir et m'a interpellée personnellement en fait, vraiment.
Les elfes et leurs lois ne laissent pas indifférent ... à croire qu'une magie mystérieuse est à l'oeuvre...

Finalement , malgré tout, je suis contente d'avoir lu ce livre .

202640467_f778d918e0
( source photo )

Sur ce : bon ouik'
Pour ma part je m'en vais me perdre dans les bouchons autoroutiers ! ah!
Mais un gâteau au chocolat m'attend au bout de la route alors : go go gooo !!