ça y est !
ouf, yeah, argh !
j'ai réussi à venir à bout de
Mort à Crédit , de Louis-Ferdinand Céline !

P4190002

Je voulais lire du "Céline" ,
pour voir un peu de quoi il retournait...
Au hasard j'ai choisi ce bouquin
où il évoque son enfance et son adolescence
( expériences, rencontres, monde du travail ... )

Ah c'est sûr c'est pas de littérature de printemps :

y'a pas d'air dans ce livre là,
ça pue, ça cogne , y'a des trucs qui giclent...
y'a des croûtes, de la baise bien sale, on étouffe ...

celine

Franchement j'ai eu beaucoup de mal avec le style
( lourd, dense, des phrases pleines de redondances fleuries à la Audiard ( qui a dû se taper tous les bouquins de Céline , en grand fan, je pense ... ) Alors certes dans un film d'Audiard ça passe bien , mais dans un bouquin quand toutes les phrases c'est ça ... perso ça me gave ... En plus parfois c'était tellement plein d'argot que j'y captais rien , vraiment , ah ! )

Je ne regrette pas de l'avoir lu ,
mais ... "j'ref'rai pas ça tous les jours" comme dirait l'autre...
"Céline" c'est pas pour moi . J'ai dans l'idée qu'avec cet auteur soit on accroche et on est fan, soit on sature et on décroche - ce qui a été mon cas -

( ça m'a parfois rappelé du Bukowski, mais en plus lourd, plus indigeste à mon goût ... Là où Bukowski m'a fait marrer Céline m'a écoeurée... Pas le même genre quoi... )

*********

Quelques petits passages,
pris presque au hasard...

P4190007

****

P4190012

***

P4190003

***

P4190004

****
Et pour avoir une idée de "l'animal" en 3D,
une petite vidéo trouvée sur le net :


Louis-Ferdinand Céline dans son établi