Je viens de terminer
"L'étrange disparition d'Esme Lennox"

P9260001

de Maggie O' Farrel ( pour en savoir plus : clic ).

Maggie_228x235

Quatrième de couverture :
P9260003

Mon avis :

C'est suite à différentes bonnes critiques lues sur des blogs que je me suis procuré ce livre.
Je ne sais pas vraiment à quoi je m'attendais ( j'avais lu tant d'avis très positifs ... ) mais j'avoue que j'ai été un poil déçue ;
Certes l'histoire est forte , le drame qui se noue est assez terrible, cependant j'ai trouvé la narration trop confuse : différents points de vue se mêlent ( celui de la soeur d'Esme, celui d'Esme, d'Iris , etc. ) de façon parfois trop décousue à mon sens ( même si j'ai bien conscience que cela participe à la tension, au côté un peu tourmenté/mystérieux des destins présentés... ) .
Bref je suis restée plutôt extérieure à tout ça .
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, car ce ne serait pas exact de le dire ainsi, disons que je m'attendais "à autre chose".
( En relisant les critiques de ce livre ,çà et là, je me sens un peu minable de ne pas avoir autant d'enthousiasme ... ).

Un extrait:

P9260004

***********************************

Merci à Karine qui m'a envoyé "Une si longue lettre"

P9260005

de Mariama Bâ ( pour en savoir plus : clic )

mariama_ba

Présentation de l'éditeur :
Les confidences d'une veuve sénégalaise , Ramatoulaye, à sa meilleure amie Aïssatou.
Entre résignation et volonté de changer la vie, tableau intime de la condition féminine en Afrique par une romancière qui en deux livres s'est imposée comme une voix majeure de la littérature africaine.
           

Mon avis :
Voici un court livre qui se lit comme un témoignage.
On y découvre combien ces femmes, bien que fortes ( car finalement dans les situations de crises présentées c'est elles qui portent leur famille ), se trouvent écrasées par le poids de certaines traditions ( cérémonies, éducation, relations avec la belle famille ... ) et doivent subir le comportement et les décisions parfois égoïstes/immatures de leur époux  ( polygamie, négligence ... ) .
Une lecture intéressante !

Quelques extraits :
P9260007

**

P9260008

******************

Tant que je suis dans des "histoires de femmes" un petit mot sur "Le noir est une couleur"

2007folio

de Grisélidis Réal ( pour en savoir plus : clic ).

real7

Présentation de l'éditeur :
Ce roman autobiographique ( publié en 1974 ) naît avec les années 60.
Jeune mère, Grisélidis Réal s'enfuit en Allemagne avec ses enfants et Bill, son amant noir, arraché à un asile psychiatrique genevois.
Au terme de leur cavale, l'étrange famille échoue à Munich.
Pour survivre, la narratrice, sans souteneur ni tabou, s'y prostitue.
Mais avec Rodwell, un soldat noir américain rencontré dans un bar interlope, tout redevient possible, malgré la misère.
A travers ce destin d'exception, rendu par un style âpre et saisissant, on découvrira une Allemagne méconnue, celle des boîtes de jazz pour GI's, des petits trafiquants de marijuana et des campements de rescapés tziganes

Mon avis :
Voilà un livre que j'ai acheté uniquement en fonction de son titre et de sa couverture ( ça m'arrive parfois , hop, de me faire des surprises de ce genre en passant dans une librairie, je choisis un livre un peu au hasard, juste en regardant les photos etc ... ).
Et... je dirais donc pour cette fois: erreur de casting .
J'aurais dû lire la quatrième de couverture avant de passer à la caisse , j'aurais sans doute reposé le livre.
Car dans ma petite tête en voyant la couverture je m'étais imaginée une histoire d'amour puissante etc... Et au final j'ai lu le parcours d'une prostituée dans l'Allemagne d'après guerre.
Et euh... franchement ... j'ai horreur de lire des trucs glauques et là on y pataugeait en plein.
Donc : un livre "pas pour moi" ( "question de goûts et de couleurs" hein, ça n'enlève rien aux qualités de ce livre , qui est un "bon" livre, où l'on découvre cette femme hors norme ) , ça m'apprendra à me faire des "surprises".

index

Pour voir une interview de Grisélidis Réal ( où elle revient notamment sur la période de sa vie évoquée dans Le Noir Est Une Couleur ) une femme qui a marqué son époque et son milieu, cliquez ici : clic clic .

*******************************