... Bien tenté... mais non.
C'est au bout d'une centaine de pages que j'ai reposé Nana,

PC050008

de Zola ...
index

*
PC050002

*

Après ma lecture d'Au Bonheur des Dames j'étais plutôt motivée pour découvrir d'autres textes de cet auteur mais ... peut-être n'ai-je pas choisi le "plus dans mes cordes" pour continuer sur ma lancée...

En le choisissant je m'étais dit "bon, ça va être ironique, léger, coquin , etc"...( genre la fille qui a oublié que c'était écrit par Zola... ah! ).. et en fait l'univers du bouquin m'a complètement assommée : le monde des soirées parisiennes avec tous ces vieux-riches qui s'excitent comme des gros dégueu en allant à l'opéra pour y voir des "nanas", trop de noms cités, trop de falbalas , trop de spectacle, trop de bruit, trop de dorures: l'overdose... ( Cela dit les descriptions sont très bien faites : on s'y croirait ! c'est justement ce qui m'a trop étourdie ...  ).

Je regrette ma flemmardise car autant si j'avais poussé davantage ma lecture j'aurais pu entrer dans l'histoire et m'intéresser peut-être à cette héroïne ... Mais bref... Un bouquin qui va en rejoindre d'autres dans la pile des "à-retenter-un-jour" .

ZOLA5

Les parents de Nana sont Gervaise et Coupeau, les "héros" de l'Assommoir ( clic ), un autre roman de Zola. ( Pour tout savoir sur la grande fresque des Rougon-Macquart : clic ).

*****
Quelques extraits:
**

PC050004

**

PC050005

***

PC050006

**

nanacr1_1_