A ( à peine )( ah! ) plus de 30 ans je redécouvre les joies/intérêts des bibliothèques municipales ! ah!

Blague à part : après avoir amoureusement squatté les rayons de la bibliothèque enfant puis ado, en grandissant et en gagnant "mes sous" je me suis autorisé le luxe de garder/collectionner les livres ( j'aime particulièrement l'idée de garder près de moi les romans que j'aime... )( on s'en fout, certes... ) et du coup j'ai pris l'habitude d'acheter des bouquins plutôt que de les emprunter, et finalement je n'avais plus mis les pieds dans une bibliothèque depuis des années. 

images

Bref bref bref!

Etant de passage chez mes parents dernièrement j'ai profité de l'abonnement ( à la biblio ) de ma mère pour l'obliger ( ah! ) à choisir un des bouquins de ma liste de "livres-à-lire-à-l-occasion-mais-ne-justifiant-pas-un-achat-frénétique" ; histoire que je sache enfin si ce bouquin que j'avais croisé sur divers blogs de lectrices me séduirait à mon tour, ou pas.

Mais pourquoi , alors que j'en avais lu tant de bien ici et là, ne faisait-il pas partie de ma liste de "romans-à acheter-de-toute-urgence-et-à-garder" ?

Car c'est un roman épistolaire ( clic ) et que pour ma part j'ai énormément de mal avec ce type de livres et je n'osais donc pas sauter le pas.

Bref ! Tout ce gros blabla sans intérêt pour dire que "Le Cercle Littéraire des Amateurs d'Epluchures de Patates" est finalement passé entre mes mains :

P5310001

C'est un roman écrit par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows ( sa nièce, qui l'a secondée les derniers temps de sa vie ) ( le roman a d'ailleurs été publié peu de temps après le décès de Mary Ann ).

index

Quel est le propos ?

Alors...disons que nous sommes en 1946 , Juliet Ashton est une jeune écrivain londonnienne "en vogue" mais en manque d'inspiration. Un jour elle est contactée par un certain Dawsey Adams qui s'est retrouvé avec un livre lui ayant appartenu, il voudrait en savoir plus sur l'auteur du bouquin ( Charles Lamb ) ... Et de fil en aiguille, au fil des lettres échangées, Juliet découvre que ce Dawsey appartient à un cercle littéraire tout à fait singulier, dont les participants le sont tout autant ... ( pour en savoir plus : je vous encourage à lire le livre ;-)

Guernsey_Literary_Potato_Peel_Pie_Society_Mary_Ann_Shaffer_Annie_Barrows_unabridged_compact_discs_Random_House_Audiobooks

Mon avis :

Il m'aura fallu quelques pages pour rentrer dans le roman mais ensuite je n'ai plus été gênée par le côté épistolaire du truc : je dois même reconnaître que c'est assez plaisant de lire un livre " qui change un peu" et c'est même parfois marrant de lire les échanges du tac-au-tac entre certains personnages.

Et je ne sais pas si c'est le fait de savoir que je n'avais que peu de temps pour lire ( devant le rendre rapidement à ma mère ) ou quoi ... mais je l'ai dévoré en deux jours à peine.

Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai complètement adoré cette lecture ( car ce n'est pas absolument le cas ) mais disons que j'ai vraiment bien aimé lire ce roman !

J'y ai retrouvé de nombreux petits clins d'oeil à des auteurs qui me sont chers ( Jane Austen, les soeurs Brontë , etc. )( ... et j'ai soigneusement noté les autres noms d'auteurs que j'y ai trouvés et que je ne connaissais pas afin de les découvrir bientôt ... ), j'ai souri à de nombreuses reprises ( on prend délicieusement goût au style anglais je trouve !!! ). Par ailleurs j'ai découvert  l'existence de Guernesey ( ... non je blague , disons que c'est un nom que je connaissais juste vaguement , sans plus )( alors qu'après cette lecture je suis certaine que vous aurez, tout comme moi, envie de prendre un bateau pour aller fouler le sol de cette île que présente si tendrement Mary Ann Shaffer, et espérer y croiser Dawsey , Isola, Kit et les autres ! ) et j'ai appris/redécouvert beaucoup de choses sur cette période ( à Guernesey, en France, en Angleterre ... ) et le vécu des gens pendant l'occupation ( avec des témoignages forts, qui sonnent "vrai" ).

images 2701201108

****

Rien à voir avec la choucroute mais le seul exemplaire qui était disponible à la bibliothèque faisait partie d'une collection pour les personnes malvoyantes , la collection "A Vue D'Oeil" : les caractères y sont plus grands que dans les autres éditions, et franchement même sans avoir de problème de vue je dois dire que c'est assez agréable/reposant de lire un livre écrit "gros" ( même si au début j'ai un peu eu l'impression de lire un Oui-Oui ou un bouquin pour enfant de 6 ans, ah ! ) .

index

Hop, une photo pour montrer la différence ( à gauche un livre "classique", à droite le bouquin des éditions "à vue d'oeil" ):

P5310009

Bref ! sympa cette édition !

Enfin quelques extraits du roman, piochés au hasard, histoire de vous donner une idée du style :

****

P5310005

****

P5310006

****

P5310007

****

Guernsey_Postcards