En furetant dans la bibliothèque de mes parents j'ai trouvé un vieuuuux bouquin qui était à notre gentiiiiiillle vieille voisine ( décédée maintenant ) ; ma mère m'en avait offert une version raccourcie ( et adaptée pour les enfants ) quand j'étais petite et j'étais curieuse de découvrir la version " intégrale "...

... Je me suis donc emparée de La Porteuse de Pain ( sur la photo j'ai flouté le nom de la ville histoire de freiner les psychopathes ( j'aime être parano à mes heures perdues, je sais je sais ... ), mais j'ai laissé l'étiquette d'achat au poids , je trouvais ça kitch à souhait )

P6250001

de Xavier de Montepin ( clic ) ( on peut lire par exemple dans sa présentation : " Auteur de romans-feuilletons et de drames populaires, il s'illustra dans le feuilleton. Il est notamment l'auteur de l'un des best-sellers du 19èmeS : La Porteuse de pain, paru de 1884 à 1889, qui a été adaptée successivement au théâtre, au cinéma et à la télévision. "

images

De quoi est-il question ?

Je ne me foule pas trop , je vous copie-colle la présentation que l'on peut lire sur wikip : " Accusée à tort d'avoir tué son patron et incendié l'usine dans laquelle elle travaillait, une jeune veuve est condamnée à la prison à vie. Vingt ans plus tard, elle s'évade et change d'identité, bien décidée à retrouver le véritable criminel. "

P6250002

Mon avis :

Le style est absolument suranné ,

il y a des longueuuuuurs ,

des coincidences incroyables à n'en plus finir ( genre  : 20 ans après "le drame" alors que les uns et les autres se sont trouvés éparpillés à travers le pays, voire au delà des océans, tout le monde finit par habiter quasi le même quartier à Paris et les enfants des uns tombent amoureux des enfants des autres  ( sans savoir qu'ils sont qui ils sont , bien sûr , sinon ce serait trop simple ) ...mais bref le monde est petit alors tout va bien )

... mais, mais, mais : ça passe !

Franchement j'ai lu ça tranquillement, comme on regarde un vieux feuilleton-tv en noir et blanc ( d'ailleurs en préparant ma note il y a quelques minutes j'ai lu que l'auteur écrivait effectivement des romans type "feuilletons" , donc bah... tout s'explique ... ) ; il y a suffisamment "d'action" ( façon de parler hein ... ) pour que , même si le Final est absolument prévisible ( les gentils gagnent et les méchants sont évidemment punis, faut pas déconner non plus hein c'est pas un punk Xavier de Montepin ), il n'y ait pas forcément trop d'ennui pendant la lecture.

Et visiblement , comme dit plus haut,  on trouve dix mille adaptations ciné, tv, théâtrales, etc de ce roman très populaire à l'époque :

6528929-Lla porteusede painla_porteuse_de_painla_porteuse_de_pain01la_porteuse_depainm500202_05-513787_p 

****

Quelques extraits pour avoir une idée du style :

**

P6250011

***

P6250013

**

P6250004

***

Pour le reste rien à voir avec la choucroute mais jusqu'au 8 juillet : je mange cartons, je dors cartons, je vis cartons, je fais cartons, je suis cartons ... Bref ça déménage ( et pour une flemmarde comme moi c'est vraiment trooooop de travail tout ça, vivement la fin :-)

P6250017