La coupable c'est Jane Austen ( notamment avec son roman "Northanger Abbey" ) ! Ses héroïnes ( notamment Catherine Morland ) lisant parfois des romans gothiques ( "Le Moine" est cité, etc ) ... eh bien forcément : en passant devant un gros bouquin d'occasion rassemblant 5 de ces romans-là je n'ai pu que craquer.

Et me voilà partie avec "Romans Terrifiants" sous le bras...

PA110002

Il regroupe :

Le château d'otrante ( clic ) par Horace Walpole

Horace Walpole

Je vous mets un extrait ( au pif ):

PA110003

Le confessionnal des pénitents noirs ( clic ) par Ann Radcliffe

annradcliffe

un extrait ( au pif ):

PA110005

Le moine ( clic ) par Matthew Gregory Lewis

mathgreglewis

un extrait ( au pif ) :

PA110006

Les elixirs du diable  ( clic ) par Ernst Theodor Amadeus Hoffmann

ernstth

un extrait ( au pif ):

PA110007

Melmoth ou l'homme errant ( clic ) par Charles Robert Maturin.

MATURIN PORTRAIT

Un extrait ( au pif ) :

PA110001

Mon avis :

Le château d'otrante : dès le départ je n'ai pas accroché , j'ai trouvé ça lent, ni effrayant ni captivant , voire un peu ridicule ( le coup du casque géant qui tombe au milieu de la cour... ça aurait pu être un peu mystérieux ou que sais-je mais là je trouve que c'est raconté d'une façon si plate que ça en est ridicule ... ) Bref je ne suis pas allée au bout de ce roman...

Le confessionnal des pénitents noirs: ça partait pas mal ( les premières pages sont même d'un style agréable/drôle ) et puis là encore au fil des pages le style lent m'a lassée... je ne suis pas allée au bout de ce roman...

Le moine : voilà un roman qui part complètement en "live" ( un moine droit voire rigide , super pieux etc finit par devenir "super lubrique" et sauter sur tout ce qui bouge ) !! Il m'a fallu m'accrocher un peu au départ pour ne pas me perdre ( suivant les chapitres on nous parle du parcours particulier de tel ou tel autre personnage et on se dit parfois "l'histoire de ce gars-là est intéressante certes mais : quel rapport avec la choucroute?!", cela dit au fil des pages les liens entre toutes ces "petites" histoires deviennent plus nets et on y voit plus clair ... ). Le côté cul/déjanté du truc ( enfin "déjanté", façon de parler hein on est loin d'un truc punk , mais disons que pour l'époque à laquelle le roman est sorti ça me semble "osé"  ) m'a permis de tenir jusqu'au bout du roman ...

Les elixirs du diable : ça partait plutôt bien ( histoire intéressante, etc ) mais là encore le style lent/répétitif ( on en finit plus de suivre d'une ville à l'autre ce moine défroqué/diabolique ... ) m'a lassée et ... je ne suis pas allée au bout de ce roman.

Melmoth ou l'homme errant : ayant un peu peiné à arriver jusqu'à ce roman-là ( je me suis tapé les 4 précédents d'affilée, en me forçant pour certains ... ) j'avoue que je n'ai pas eu le courage de le commencer. J'ai préféré laisser en attente ce dernier roman du recueil et prendre un peu l'air, faire une pause avec ces "Romans Terrifiants" ... Du coup: pas d'avis sur ce roman pour le moment (  ah ! )

Avis global : disons que je suis un peu déçue ... J'ai globalement trouvé que le style de ces 4 ( puisque je n'ai pas lu le 5ème... ) romans  avait un côté lent voire "daté/suranné" et que du coup la lecture était laborieuse... C'est dommage car j'aimais bien l'idée du "genre" ( des histoires un peu sombres, avec un côté magique/religieux/mystique, des fantômes , etc ) mais ... bon...Bref :-) Cela dit je suis contente d'avoir pu découvrir malgré tout certains des romans que cite Jane Austen.

chateau-gothique-img

( source photo chateau )