Alors ... j'ai pris pas mal de retard pour mes chroniques de "lectures" ... mais quoi qu'il arrive tout le monde s'en balance, arf, ah, donc ce n'est pas bien grave...Du coup je fais un tir groupé , hop comme ça ce sera fait :)

Pour résumer l'impression générale , disons: "bof bof".

lecture0

Je ne sais pas si ça vient de moi ou quoi, mais ça fait plusieurs semaines/mois que je n'ai pas eu de vrai coup de coeur pour une de mes lectures...Je lis mollement , les histoires m'emballent mollement, je ne sais pas où est la cause et où est l'effet dans l'histoire mais bref : petit coup de mou "littéraire" !

Alors dans l'ordre: 

*******

P3160007

Après avoir été poussée/encouragée/harcelée ( je blague ) par Nico pour lire un bouquin d'un de ses auteurs fétiches je me suis plongée dans Crime Et Châtiment de Dostoïevski .

images-1 

Pour tout savoir sur ce bouquin ( histoire, etc ) : clic .

Mon avis :

... j'ai poussé la lecture pendant une grosse centaine de pages et puis j'ai lâché l'affaire ; ça m'a fait un peu le même effet ( mais dans un genre différent ) que quand j'avais lu  Céline ou Damasio : le style est extrêmement riche, très particulier, bref : écrasant pour mon petit cerveau, pas mon style quoi.

Pour ce qui concerne Crime Et Châtiment dans  l'idée je dirais que:

... Si vous aimez les textes qui décrivent à la perfection l'âme humaine, qui décortiquent la moindre émotion, la moindre pensée du narrateur, qui passent des centaines de pages à vous décrire les hésitations et les tortures intérieures qui animent un personnage sur un seul et même sujet alors vous saurez digérer ce livre...

En revanche si lire des paragraphes interminables où pendant 10 plombes le narrateur se prend le chou pour savoir le pourquoi du comment du machin ( en gros là il met déjà 100 pages bien tassées à savoir si il va oser planter ou non une hache dans la tête d'une méchante mémé , alors faut être motivé pour poursuivre les 600 autres pages du truc... )( franchement je vous jure qu'au bout de la dixième page on n'a  qu'une envie : aller prendre la hache nous-même et exploser directo le crâne de Mamie histoire qu'on en parle plus, mais bref... )( cela dit le thème du bouquin tourne autour de la culpabilité, Crime et Châtiment quoi , vous voyez le genre, tout est dit dans le titre donc j'étais prévenue, ah! ) et bien vous frôlerez l'indigestion.

Voilà ... je reconnais ma grosse flemme intellectuelle, je reconnais mon penchant pour la littérature facile et je rougis donc de honte en avouant que oui, oui , triple oui: j'ai abandonné ce bouquin en cours de route ... argh. "Dostoïevski ... c'est plus fort que toi". Me cultiver ? trop la flemme :-)

Hop un petit extrait pour avoir une idée du style:

P3160009

****

Ensuite ENORME déception : "Demain J'Arrête !"

P3160003

de Gilles Legardinier

images-3

De quoi ça parle ? :

P3160004

Mon avis :

J'ai acheté ce bouquin après avoir vu la vidéo de Gérard C. ( allez la voir ici : clic ), il était fort enthousiaste à son propos et je me suis dit "tiens ça m'aérera bien la tête après ma plongée ardue dans l'univers Dostoïevskien ". Eh bien pour le coup ce fut vraiment un grand écart "stylistique" !!

L'idée de base est marrante, certains passages sont franchement drôles ( c'est vrai que l'épisode de la main dans la boîte-aux-lettres tire bien le sourire ... ) mais dans l'ensemble l'écriture est pour le coup trop "simple" ( je ne sais pas comment le dire autrement, ça m'a un peu fait l'effet de lire un bouquin destiné aux adolescentes )( ou alors du Marc Lévy en plus déjanté, quoi ... )( bon je suis un peu méchante, on est carrément au-dessus de Marc Levy, mais bon ... ), l'histoire d'amour finalement vue et revue, l'ambiance générale idem ( genre la trentenaire qui vit avec son chat , qui a des meilleures copines trentenaires plus ou moins célibattantes ou célilooseuses, qui est pote avec tous les commerçants qui la connaissent depuis qu'elle est haute comme trois pommes, dans son gentil quartier... Bref si Amélie Poulain et Bridjet Jone avaient une cousine on serait pas loin du machin ...)

Alors certes, j'ai poussé jusqu'au bout car je voulais savoir , tout comme "Julie", quel était le secret du mystérieux "Ric" ( pas si mystérieux en fait ... mais bref ... ) , mais sans grande passion... Dommage car la couverture était marrante ( ...  en revanche le titre ?! je me demande encore son rapport avec la choucroute ... ). 

Un extrait histoire d'avoir une idée du style:

P3160006

*****

Ensuite une lecture sort un peu du lot, Nico m'a prêté : Testament à l'Anglaise 

P3040001

de Jonathan Coe :

images-2

Pour tout savoir sur l'histoire : clic .

P3040005

Mon avis :

Parfois quelques longueurs et quelques difficultés à suivre le fil ( il y a des aller-retour passé/présent et on suit simultanément , ou presque , le parcours de plusieurs personnages ) mais globalement : une bonne lecture ! 

Les premiers et derniers chapitres, ambiance "vieux-château-crime-à minuit-à-la-AgathaChristie-sang-couloirs-sombres" sont notamment assez jubilatoires.  Par ailleurs la famille Winshaw résume à elle seule l'organisation sinistre et cynique de notre époque :-)

Un extrait: 

P3040007

******

Pour finir : une lecture qui me laisse un avis mitigé , La fille de l'irlandais 

P4150001

de Susan Fletcher ( on est nées la même année !)( quoi , quoi "on s'en fout ?!" certes ).

images ( on n'est pas du tout coiffées pareil )( quoi, quoi "on s'en fout ?!" certes

De quoi ça parle ?

P4150002

Mon avis

Déjà , impression générale : j'ai été EXASPEREE par le principe des flashback qui à mon sens ( oui je précise "à mon sens " car apparemment ce livre a reçu des prix et est donc apprécié comme il se doit , donc c'est sans doute mon avis qui est tordu, mais bon... ) entrecoupent le récit de façon inutile et font retomber à chaque fois la tension qui aurait pu naître ( une enfant disparaît, un homme bizarre vit on ne sait-où dans les bois, une fillette cherche à faire des liens et enquête pour découvrir l'identité de son propre père... ).

Il me semble qu'un récit avec une chronologie plus linéaire ( genre : il se passe ça quand elle est petite, puis patins-couffins blablabla le récit nous amène jusqu'à sa trentaine où elle est en couple et attend son enfant ) aurait été préférable à la gymnastique pénible qu'imposent ces flashback ( genre : "avant il s'est passé un truc , maintenant elle est enceinte et en couple, avant il s'est passé ce truc après l'autre truc , et maintenant elle est enceinte et en couple, mais avant il s'est passé ce truc qu'on va finir par savoir mais pas encore, et maintenant elle va bientôt accoucher auprès de son chéri qu'elle aime follement depuis toujours, mais avant il s'est passé ce truc qu'on découvre enfin  , mais bientôt elle va être maman près du futur père qui l'aime aussi tendrement , mais que dans le passé tous les événements se sont finalement finis comme ça, mais de nos jours dans sa maison, patati patata ... " Bref AU SECOURS , pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué , hein ? ).

Un peu déçue aussi car je m'attendais à ... autre chose... A quoi je ne saurais dire, mais à autre chose ... Bref je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ce bouquin mais disons que .. je ne sais pas... allez hop disons que là encore je l'ai lu "sans grande passion" ... 

Un extrait:

P4150003

****