( livres critiqués dans le cadre de l'opération Masse Critique du site Babelio )

 masse_critique

Suite à l'opération du site Babelio ( que je remercie ) les éditions Pocket ( que je remercie ) m'ont fait parvenir le tome2 de Fraise Et chocolat ( par ailleurs: afin d'avoir une vision plus complète du truc je me suis procuré le tome1 ). 

Bref ! 

Parlons donc de Fraise et Chocolat  ( tome 1 + tome 2 )

P5010001

écrit et dessiné par Hakchenda Khun / Aurélia Aurita ( pseudonyme évoquant le nom d'une méduse : clic )

P5010003

De quoi ça parle ? alors pour la faire courte disons que l'auteur y raconte sa relation amoureuse/sexuelle avec Frederic Boilet ( un auteur de BD ).

Hop, petite photo du couple:

Aurelia

Mon avis : alors, alors ... par où commencer ...

Parlons de ce que j'ai bien aimé : le dessin ( des traits simples mais très vivants, expressifs, des personnages bien croqués ) ! 

Parlons de ce que j'ai moins aimé : je m'attendais à trouver des bouquins plein d'humour, plein d'érotisme ( voire même pourquoi pas porno,  je n'ai rien contre dans l'absolu ), frais ( etc. ) et finalement ( d'autant plus en sachant qu'il s'agit d'un vrai couple, même si on imagine bien que certaines choses sont plus ou moins romancées ) je me suis un peu sentie "voyeuse" de la vie privée de ce couple. Et puis bah le problème ( oui parce que parfois ça peut être cool d'être le voyeur, dans l'histoire ... quand ce qu'on voit nous branche ...  ) c'est que ça ne m'a ni vraiment excitée, ni vraiment intéressée ( au bout de plusieurs pages j'ai eu tendance à me dire " oui certes, et alors ? tout ça pour dire quoi ?" ) , ni amusée...

Le problème avec le Q c'est que quand on n'est pas dans certains "trip" eh bien de l'extérieur on peut avoir tendance à vite trouver ça ridicule : le côté "je sculpte des petits légumes pour me les carrer entre les fesses" et "mon objectif dans la vie c'est d'arriver à mettre mon bras entier dans un endroit sombre en espérant ne pas y croiser du chocolat", perso ça ne me parle que très lointainement , ça ne m'excite pas des masses et je trouve ça limite consternant/ridicule . Bref, j'ai des fantasmes et des trip Q comme tout le monde, mais pas dans ce genre là. 

Donc voilà: côté excitation c'était pas ça . Côté humour non plus ( je trouve d'ailleurs que ça manque, ou alors on n'a pas le même sens de l'humour ... ). Côté intérêt pour ma part disons... que je suis passée à côté du truc. 

En fait en refermant les bouquins je me suis un peu demandée pourquoi elle avait fait ces BD, dans quel but ?

Si c'était juste pour faire une BD erotico-porno sans autre ambition que de montrer quelques images/situations "olé-olé", ok alors pourquoi pas: à la limite sur ce plan-là on y est ( après du coup là en fait , comme je le précisais plus haut , quand on est pas exactement dans les mêmes trip-sexo forcément on passe à côté et on peut tomber dans le ridicule vu par un autre oeil ... )( mais j'imagine que les personnes qui ont les mêmes genre d'envie seront au taquet :-) , donc les goûts et les couleurs ne se discutent pas surtout en matière d'histoire de slip, certes ... )( bref! )

Si c'était pour faire "plus" qu'une BD érotico-porno et traiter d'autres thèmes ( plaire à l'autre passionnément en dépit de nos histoires antérieures mutuelles, réussir à percer sur le plan professionnel, vivre une double culture, etc ) ... j'ai trouvé ça ( ce n'est que mon avis , hein ) loupé : le récit est, à mon sens, trop déséquilibré ( les "autres" questions ne sont qu'à peine effleurées et tout reste très en surface, on se demande presque ce que ça fait là tant c'est , à mon avis, peu approfondi ... ). 

Bref ... j'ai été assez déçue ( voire même "perplexe" à l'idée de l'engouement que cette BD avait suscité à sa sortie. ). Cela dit je serais curieuse de jeter un oeil aux autres BD d'Aurélia Aurita ( en espérant que ce soit des histoires très différentes de celle-ci ... ) car j'ai bien aimé l'idée de pouvoir lire des "BD de Q" ( disons ça comme ça ... ) et , comme je le disais plus haut , j'ai bien aimé son "trait" et sa façon de croquer tout ça. 

*************


France Inter - Aurelia Aurita par franceinter

Ci-dessus une interview de l'auteur que j'ai un peu de mal à suivre : limite si elle ne se la joue pas "vierge effarouchée" : ses deux BD sont pleines de dessins plus que "crus" et de situations qui tournent presque essentiellement autour de l'acte sexuel en lui-même et "c'est limite" si elle n'est pas en train de nous expliquer qu'il ne s'agit pas du tout d'un truc porno/érotique/sexuel mais juste d'amour.

Certes... dans le sexe il y a de l'amour mais là ce qui ressort de son bouquin, à mon sens, c'est surtout le sexe côté "prouesse" et "compatibilité sexuelle des partenaires" et pas vraiment le côté "tendresse" et "couple d'amoureux" ( comme je le disais je trouve que justement c'est ce qui est loupé , à mon sens , dans cette BD , c'est que seul le côté vraiment "Q" ressort, et pas forcément les autres aspects , ou alors disons que ça ne m'a pas "parlé" sur les autres plans ... ) : on peut s'entendre très bien au lit avec quelqu'un et ne pas avoir de choses à partager en dehors de ça , est-ce de l'amour ? ou du moins est-ce que l'amour se résume à une entente sexuelle ? chacun sa vision des choses, là encore les goûts et les couleurs et les attentes de chacun sont plus que diverses et personnelles.

On peut tout à fait montrer le côté "couple d'amoureux" en parlant de sexe mais là dans cette BD je trouve que ça ne transparaît pas forcément ou du moins que ce n'est pas ce qui saute le plus aux yeux, ce qui ressort surtout c'est cette avidité d'être "celle qui sera la plus à fond côté Q", "celle qui va réussir à faire telle acrobatie physique que d'autres ne font pas", "celle qui va réussir à se mettre tel ou tel truc quelque part", bref je ne trouve pas que le côté "amoureux" soit mis en avant, c'est davantage le côté "prouesse sexuelle", y'a pas de mal à ça hein, mais c'est juste que ça fait tiquer quand l'auteur s'offusque que certaines personnes ne voient presque que ça dans ses planches... On voit ce qu'il y a, après si ce n'est pas ce qu'elle voulait montrer quelque part c'est que ça tombe à côté quoi...

Bref ! j'ai l'impression qu'elle a un peu de mal à assumer ce qu'elle a fait. y'a pas de honte à faire un truc "franchement Q" , et globalement j'avoue que j'ai du mal à suivre sa démarche si elle n'assume pas ce côté là de ses bouquins ... déjà après avoir lu ses deux BD et encore plus en voyant cet interview et en entendant ce qu'elle y raconte ... .

Et puis après ce côté un peu outré quand on évoque le mot "porno" ( alors que franchement il y a certaines scènes qui sont plus porno qu'érotiques dans ces BD ) est agaçant ... Y'a un certain snobisme/"boboïsme" à réfuter le terme porno dans ce cas-là je trouve ( bon après chacun sa définition du truc mais pour moi "érotique=on suggère" et "pornographique=on montre", et là bah ... si on mettait des acteurs et qu'on filmait les scènes présentées dans les deux BD eh bien le film serait un filmX et non un film érotique, ça n'a rien de péjoratif hein mais comme dirait l'autre "il faut appeler un chat : un chat" ... ) BRef! Difficile à suivre cette nana :-)

****

 P5010004

Une petite vidéo où l'on voit Frédéric Boilet et Kan Takahama (  Kan Takahama : croquée par Aurélia Aurita dans l'extrait de la BD que j'ai posté au dessous de la vidéo ) :

 

P5010005

Enfin un truc qui n'a pas grand chose à voir avec la choucroute, mais quand même un petit peu : pourquoi mais pourquoi les maisons d'éditions changent-elles les formats de bouquins faisant partie d'une même collection ?! Genre là les deux tomes sont aux éditions pocket : eh bien le tome 2 a presque un centimètre de plus en longueur et en largeur que le tome 1 ! Alors certes on s'en fout, mais bon, rhhhhha, chais pas : c'est l'anarchie sur l'étagère quoi, ça fait pas "joli" ( bon j'ai pas de tocs, certes, ah ! mais si j'en avais cette différence de centimètres me ferait tiquer ... ).

*********

( bon : je suis par avance effrayée à l'idée de tous les gros tarés qui vont se pointer sur mon blog parce qu'ils auront tapé tels ou tels mots-clefs plutôt trash qui se retrouvent ça et là dans ce billet . Argh. )