...

DSCN2002

A cause d'une petite personne qui commence à avoir la bouche pleine de dents et les pieds qui ont envie de galoper partout : je n'ai plus vraiment le temps de tenir ce blog à jour , arf !

... Je m'efforce tout de même  ( surtout "pour moi" en fait ... car je me doute qu'à part moi peu de gens viennent traîner par ici, tant , entre autres choses , c'est laissé en friche , ih ih  ) de continuer à noter les lectures que je fais , histoire garder une trace de mes lectures en quelques notes ... 

BREF !!!!!

Le point commun de toutes les lectures présentées ci dessous sont : un nouvel ami ("ami", pas "petit ami", hein : pas d'affolement , ah !) qui m'inspire pas mal et me donne envie de me replonger dans la lecture !

Sur ses conseils j'ai donc ouvert les livres suivants , avec plus ou moins de succès selon les cas :-)

(Mes remarques seront hyper brèves , un peu genre "j'ai aimé/j'ai pas aimé" , c'est naze je sais mais j'ai peu de temps ... arf ...)

L'herbe du diable et la petite fumée 

caste

de Carlos Castaneda 

cast

De quoi ça parle ? hop : clic clic .

Mon avis :

Alors de base je n'étais peut-être pas la meilleure cible pour ce bouquin ( car je me contrefiche de la drogue et de ses effets, des trucs style "introspection /développement personnel/deviens ce que tu es/ sors de toi même /blablabla" ... ) mais sachant qu'il avait beaucoup marqué mon ami j'ai eu envie de le découvrir à mon tour.

Bilan : je n'ai pas aimé du tout ( je me suis tout de même forcée à le lire en entier , pour avoir une vraie vue d'ensemble ) ce truc ...

C'est laborieux, vieillot, ça dit de façon compliquée des choses qui pourraient être énoncées de façon plus claire et simple ... Bref l'histoire m'a ennuyée et le style m'a saoulée ... Disons que "je suis passée à côté" de ce bouquin...

************

La peau de chagrin 

peauch

de Balzac.

balazac

De quoi ça parle ? hop : clic clic .

Mon avis :  j'avais toujours évité de trop croiser Balzac jusqu'à présent ( = de trop mauvais souvenirs de collège, avec "Le père Goriot" qui me tombait des mains, avec ses dix mille lignes pour décrire la pension du vieux, etc ) et ma foi je ne m'en portais pas trop mal, mais mon ami m'a motivée ! En commençant ma lecture  je pensais que le propos du bouquin serait un peu fantastique/surnaturel ( du fait de l'histoire de cette peau de chagrin un peu magique ) mais finalement il est ici surtout question de relations hommes/femmes  dans la société ( les émois, les enjeux, la séduction, les rapports de force, le désir, etc ) . C'était une lecture intéressante ! 

**************

Une porte sur l'été 

une-porte-sur-l-ete-76417

de Robert Heinlein.

De quoi ça parle ? hop : clic clic .

Mon avis : une lecture facile et  dépaysante/divertissante comme peut l'être de la science fiction basique .

... Après c'est vrai que de nos jours il y a tout de même un coté un peu désuet et misogyne dans cette écriture . Par exemple : difficile de ne pas sourire au cours de la lecture tant le fait d'associer les femmes aux tâches ménagères est presque une blague à force, uh uh, et le fait qu'un cerveau très "moyen" peut tout à fait suffire pour fabriquer ce robot destiné à se substituer à la "femme au foyer"  ... Et encore  je n'en dévoile pas trop histoire de ne pas "spoiler" comme on dit , mais disons que l'image de "la" femme est assez moche ( ex: celles qui sont au foyer sont uniquement passionnées par le ménage, celles qui sont actives sont cupides, pouffiasses, hystériques, etc )( bon j'en rajoute mais à peine ... ) sauf si on parle bien sûr d'une femme en devenir ou d'une très jeune femme ( ex: 14/15 ans voire à la limite moins de 22/23 ans ... ah!   ) encore belle et pure , Ah. Ah).

*********

Climats

climat

d'André Maurois.

heilein

De quoi ça parle ? NE LISEZ PAS DE RESUME de ce livre , je n'en ai pas lu avant d'ouvrir le livre et j'en suis ravie car je trouve que les résumés  ( que j'ai lus depuis ...  ) que l'on trouve en dévoilent trop. Dites vous que ça évoque la façon dont un homme ( ou une femme ... ) , d'abord enfant puis adulte, "crée/construit" l'image de "sa" femme idéale ( de part ses lectures, ses rencontres, ses modèles , etc ), de son couple idéal,  et la façon dont cet idéal se trouve confronté à la réalité au fil de sa vie ... 

Mon avis :

Une lecture simple , mais profonde.

Le genre de livre à lire une fois adulte ( car on a pu éprouver un peu les émotions décrites... Idéalisation , enchantement, désenchantement, désir, illusions , devoir faire avec la réalité, les difficultés de communication, le fait qu'on est jamais vraiment en phase ou que l'un et l'autre on ne s'aime jamais de la même façon au même moment dans une relation, nos attentes, les décalages, etc ... ) .

J'ai aimé cette lecture, elle m'a "renvoyé" pas mal de choses ...

Elle oblige indirectement à faire d'une certaine façon un bilan à notre propre niveau et par ailleurs je trouve que ça apaise certaines choses, ça invite à être plus indulgent ( il y a toujours dans une relation une part de l'autre qui nous échappe, que l'on ne comprend pas , on n'y peut rien et il faut l'accepter autant que l'on peut , et ça fait aussi d'une certaine façon partie de ce qui nous attire, même paradoxalement dans certains cas ,  BREF !  ).

Je trouve que c'est le genre de lecture à laquelle on repense encore longtemps après avoir refermé le livre. Un vrai coup de coeur.

******

Du coup , emballée par cette première lecture d'A.Maurois , je me suis plongée dans un autre livre de cet auteur conseillé par mon ami :

Le Peseur d'âme (et autres nouvelles).

peseur

De quoi ça parle ? hop : clic clic

Mon avis : une nouvelle dans un style très différent de "Climats" , un peu dans un genre "science fiction/fantastique" . C'était une lecture sympa, on imagine assez bien un film tiré de cette nouvelle ! 

L'autre nouvelle "voyage au pays des articoles" est une critique assez délicieuse du monde artistique français ( la façon dont se voient les artistes, leur place, etc ). La nouvelle date des années 40 mais je trouve qu'elle n'a pas pris une ride, ah !

******

 BON ! Maintenant, suite aux conseils d'autres amis, je me suis plongée dans l'énormissime intégrale ( 1343 pages type "papier missel" ) des "Rois Maudits" , de Maurice Druon .

maudits

... Autant vous dire que je ne suis pas prête de vous faire une "mise à jour lecture" puisque, vu le nombre de pages, j'en ai juqu'à l'an prochain , ih ih .

... Et puis je peux vous dire que porter cet énorme pavé à bout de bras lorsqu'on est au lit : ça muscle les biceps ! ( J'ai toujours la crainte de lâcher le truc et qu'il m'écrase la tronche sur l'oreiller, ih ih ).

Pour l'instant je dois dire que c'est assez génial ( j'en suis au tome 2 ).