La pluie de ce matin m'aura donné l'occasion de terminer INDIANA

P5310002

de George Sand :

GEORGESSAND

De quoi est-il question ? En gros faisons-la courte : Indiana une jeune nana naïve ( oui j'essaie de concourir pour la plus naze allitération en N du monde, aha. ah. bref...) a été "mal" mariée à un vieux colonel brutal ; sa nature résignée lui fait supporter cela mais elle rêve en secret d'amours purs, chastes et ... passionnés ( cherchez l'erreur ... ). D'illusions en désillusions, entre la France Metropolitaine et L'île Bourbon/La Réunion, elle fera son chemin...

indiana2

Mon avis :

Ayant beaucoup aimé La Petite Fadette et La Mare Au Diable du même auteur c'est avec plaisir que j'ai ouvert son premier roman publié ( Indiana, donc ).

Je dois reconnaître que les loooongs passages politico-socio-truc ( qui ont souvent une grande part dans les écrits de George Sand ) m'ont parfois un peu barbée ( mais j'avoue mon côté inculte, totalement hermétique à cela... et le degré zero des efforts que je fais pour m'y intéresser... ) mais je peux tout à fait les comprendre dans la mesure où en toile de fond du roman le contexte politique/social est important ( la condition de la femme, tout ça tout ça ... ).

Cela dit malgré les multiples longueurs qu'on y trouve et le côté parfois très désuet de certaines situations ( etc. ), aimant bien les intrigues amoureuses j'ai parcouru ce roman sans vraiment de lassitude.

Je n'ai eu aucune (ou si peu ) sympathie pour Indiana que j'ai trouvée niaise à souhait ( chaque fois qu'elle replongeait bêtement dans les filets de "l'autre" je me disais "purée mais quelle quiche ..." ), aucune attirance ( et ce dès le départ ) pour ce suffisant Raymon de Ramière ( notez qu'il m'a tout à fait évoqué un gars de ma connaissance... même s'il est fort peu problable que George Sand ait pensé à lui en écrivant son roman, à moins qu'elle n'ait pris le volant de la DeLorean pour venir visiter notre époque et mon entourage mais ça reste à prouver... Bref c'est fou, c'est lui. ), en revanche dès les premières pages je me suis bizarrement identifiée à Ralph ( le cousin d'Indiana ), pourtant présenté de façon fort taciturne au départ. Certains passages le concernant ( notamment sur la façon dont son caractère s'est forgé au fil du temps ) m'ont vraiment "parlé". Bref, ce sacré bon vieux Ralph a raflé tous mes suffrages  ( notez comment je tente de finir comme j'ai commencé , avec une allitération toute moisie en F/R histoire de terminer le machin en beauté . aha , ah , mouais...  ).

carte-ile-bourbon-1645

****

Quelques extraits pour avoir une idée du style :

P5310004

**

P5310006

****

Et rien à voir avec la choucroute mais en cliquant çà et là je viens de voir qu'il existe un film évoquant la relation passionnée qui unissait George Sand et Alfred de Musset à l'époque où Indiana a été publié : Les Enfants Du Siècle .

enfants-du-siecle-aff-01-g

Par ailleurs je m'étonne qu'il n'y ait pas eu à ce jour ( du moins je n'ai pas su en trouver ... )( edit: à part une référence à un telefilm datant de 1966 ... ) des adaptations ciné/tv d'Indiana, car il me semble que cela pourrait donner quelque chose de pas mal ( le "fond" est assez universel/intemporel en fait ; les personnalités sont assez marquées, il y aurait matière à avoir de beaux "décors" entre la France et la Réunion , etc . ) bref bref bref ...