Lu d'une traite:

L'Orchestre des Doigts

P1110001

un manga en 4 tomes d' Osamu Yamamoto :

EYE04PH01

Comme on peut le lire en première page : " l'éditeur tient à signaler que le présent ouvrage est une fiction basée sur des faits réels , l'auteur s'est référé aux ouvrages suivant : " shikotsu" et " shuwa wa kokoro" par Yoriko Kawabuchi " . ( Yoriko Kawabuchi est la fille d'un enseignant spécialisé pour sourds. )

L'histoire débute en 1914 , à Ôsaka : un jeune enseignant, Kiyoshi Takahashi arrive dans une école spécialisée pour enfants sourds. Dès lors il consacrera sa vie à ces enfants : il défendra leurs droits à l'éducation, leur identité, et se battra jusqu'à la fin pour faire reconnaître au Japon leur langue, la langue des signes .

P1110006
( une photo de l'école spécialisée d'Ôsaka )

Ce manga est très bien fait car il permet de saisir toute la complexité de la situation: faire reconnaître le handicap par l'entourage et la société, concilier "intégration dans la société" et "respect de l'identité".

Il est notamment intéressant car il présente bien les différents courants éducatifs ( leurs points forts et leurs points faibles ):
- la méthode dite "gestuelle" (communication par le biais de la langue des signes)
- la méthode dite "oraliste" (communication par le biais de la lecture labiale et de la phonation)
- l'opposition violente de ces deux courants 
- et finalement la méthode dite "mixte" ( qui propose "en gros" un équilibre entre les deux méthodes , un "bilinguisme" en fait , avec en plus de la langue orale et de la langue des signes l'utilisation d'un alphabet dactylologique  permettant d'épeler des mots) avec le souhait de proposer une éducation aussi adaptée que faire se peut aux possibilités de chaque enfant concerné

( Précision : à la fin de chaque tome on trouve en plus en annexe divers documents et témoignages relatifs à la langue des signes, à la surdité, etc. )   

Il y a des passages vraiment émouvants , très forts, dans les violences et les joies. D'autant que le sujet me touche d'une certaine manière, car dans les multiples raisons qui m'ont fait choisir mon métier la surdité en faisait partie , et même si mon mode d'exercice actuel ( en cabinet libéral ) ne donne que peu souvent l'occasion de travailler avec des sourds cela continue de m'intéresser fort ( j'ai appris à plusieurs reprises quelques bases de la LSF que j'oublie tout aussi vite faute de ne la pratiquer souvent ... mais un jour je m'y attellerai vraiment comme il faut ! )

Bref !

Une lecture à recommander à chacun

****

carte_japon

****

quelques extraits ( attention : sens japonais de lecture, de droite à gauche ):

***

P1110003

**

P1110004

**

P1110010

**

P1110009

**

P1110011

***